Top
Surf Kiana Fores

Kiana Fores

Interview très spéciale avec notre mermaid favorite // Kiana FORES

kiana fores freediving
Interview de notre belle mermaid Kiana Fores, pro-surfeuse et hawaïenne, à Kauai

Interview exclusive avec Kiana Fores chez elle à Hawaii

Une douce échappée à Hawaii sur l’île de Kauai, avec notre muse Kiana Fores. Elle est toujours à la recherche de vagues, quand elle ne travaille pas et a fini son école. Son lifestyle est a envié. 

Kiana d’une douceur et d’un coeur énorme nous a accueillit chez elle pour nous accorder une interview. Elle a grandit entouré de l’océan et avec une vue sur l’océan.


Petite échappée à Kauai avec Kiana Fores pour Mesdemoiselles Travel.

Qui t’a inspiré pour commencer le surf?

Mon papa, quand j’étais petite je voulais toujours aller avec lui. Il allait toujours surfer, je lui demandais si je pouvais venir. Il m’a emmené et après je ne pouvais me détacher de cette passion et je suis venue très addicted. 

Te souviens-tu de ta première session de surf avec ton papa? 

Bien sure. C’était à Maui avec mon oncle et mon papa; C‘était prés de ce pont, nous étions là bas, il m’a poussé dans quelques vagues.  Soudainement, j’ai réalisé «  oh mon Dieu cette sensation est incroyable ». Donc, je me suis focalisé dessus et j’ai travaillé et économisé très dure pour m’acheter ma première planche de surf. Je lavais les voitures, ramassait les feuilles dans le jardin… J’ai fait plein de petites choses. Ma première board était une 5.10 Fish.  Je n’oublierais jamais. J’aimais le surf mais je ne ressentais pas encore cette flamme en moi. Et un jour, avec ma planche j’ai pris une plus grosse vague avec mon papa, j’ai fait une manoeuvre, et je me suis dit que j’allais faire ç pour toujours.  J’ai  ramé jusqu’à mon papa et je l’ai regardé, j’au pu lire dans ses yeux « ok, elle a trouvé comment prendre cette belle vague ». Je n’oublierais jamais cette session de surf, je me suis sentie complète et aligné. 

Depuis tu continues à surfer?

Oh depuis, je suis toujours dans l’eau. J’ai grandi ici avec tout ces incroyables surfers de partout. A chaque que tu vas surfer ici, tu es WHOUHAHOU, tu apprends tellement des surfeurs et surfeuses.

As-tu pour habitude de surfer avec les filles ici?

Oh, bien sure. Tu vois tes copains ou autres surfeurs professionnels comme Bethany Hamilton ou Alana Blanchard. Tu les regardes et  tu surfes avec eux et tu réalises que tu veux être comme eux. Ils sont mon inspiration.

Muse of the Oneill ‘s team

Comment fais-tu pour surfer et étudier en même temps?

Ça été difficile au début, car je ne voulais pas aller à l’école. Mais mon papa voulait abosulement que j’aille à l’école alors que je ne voulais que faire des compétitions de surf. Il m’a convaincu, il me disait que ça vaudra la peine et que le surf sera toujours là. Il y aura toujours des vagues et des swells.  J’ai essayé de mener les compétitions et l’école en même temps, mais mon esprit à deux endroits trop différent. Donc j’ai décidé de me concentrer uniquement sur l’école et juste surfer pour équilibrer. La condition était si tu fais tes devoirs tu pourras surfer. Donc j’allais surfer tôt le matin ou après mes devoirs. Parfois, il m’est arrivé de passer des semaines sans surfer, cela me manquait terriblement, je me sentais très négative.

Tu a fais parti de la Team Oneill pour un moment?

Ouiii, j’ai fait parti de la team Oneill pendant tout le lycée et un petit peu à l’université.  Ca été une experience incroyable et très positive. J’ai beaucoup voyagé, rencontré des personnes formidables, fait du body surf , surf , c’était une belle époque.

Es-tu plutôt longboard or shortboard?

J’ai toujours surfer des shortboards. Mais depuis 3 ans, je pratique la long board. Je fabrique et coupe ma propre longboard. C’est une expérience fascinante. Tu te rends plus compte du travail du shaper, car tu ne réalise pas vraiment ce que c’est jusqu’à que tu le fasses toi-même. Tu peux ajuster la Tail, le nose. Tu n’imagines pas trop avant, car tu as juste ta planche.

Combien de planches as-tu ? Combien en as-tu fabriqué?

J’ai fait ma longboard. Et je veux continuer à faire mes planches de surf. J’ai une shorboard, une longboard, a ^^^^ et un stand up paddle, un paddle canoe.

Es-ce que tu pratiques le freediving?

J’avais pour habitude de faire de l’apnée plus jeune? Mais j’ai perdu un ami comme ça. Donc,je suis preudente. Quand tu grandis ici et qu’il n’y pas de vague. Tu dis allez on va plonger, partons trouver les dauphins ou les caves , chercher les coraux. C’est incroyable ce monde sous l’eau, c’est tellement apaisant et paix, plus tu va profonds.  Freediivng c’est un jeu avec ton esprit mind game// tu veux retenir ta respiration et ^tre sous l’eau autant de temps que c’est possible, mais en fait tu ne peux pas.

Combien de temps es-tu capable de retenir ta respiration ?

Cela dépend si je suis détendu et je ne fais pas grand chose, probablement une minute. Ton corps est crispé donc j’essaye de me chanter une chanson et plonger  au plus profond sous la vague.  Dans ces situations, le freediving  m’aide complément.

Es-ce qu’il t’es déjà arrivé d’avoir une grosse peur en surfant?

Ohh, oui oui bien sûre; Principalement lorsque tu vois un énorme set arrivé. Ton coeur commence à battre très fort et tu te dis  « Oh mon Dieu, Oh mon Dieu, ça arrive ». Alors tu rames tant que tu peux  et quand  s’est passé tu te dis que ce n’était pas si terrible. Anticiper la vague qui arrive est probablement la plus grande peur. C’est tout dans ta tête c’est sure.  Alors quand je peux pas faire autrement, je plonge profondément et j’essaye de m’accrocher au corail lorsque c’est possible. Mais parfois, et bien, ton liche lâche et ta planche casse et puis tu remontes et tu hurtes une quille d’une autre planche de surf.

Quelle est le meilleur moment pour surfer pour toi? Plutôt levé de soleil ou coucher de soleil?

Mhhhm, c’est une excellente question.  Je dirais plutôt une session du matin.  Les breaks au levés de soleil sont incroyables. Surfer tôt le matin, c’est une façon de bien commencer ta journée avec des bonnes énergies.

Echappée à Hawaï avec notre mermaid favorite à Kauai
Echappée à Hawaï avec Kiana Fores

Quelle est l’une des plus belles choses que tu ais vu en surfant?

L’océan est remplit de vie marine incroyable. Tu peux surfer avec une tortue, un dauphin. Une fois, je surfais à Hanalei Bay , j’étais en train de ramer offshore car un set de vagues et j’ai aperçu une énorme baleine dans la vague. Elle était gigantesque. On aurait dit un bus dans une vague.  Je me suis dit « Oh mon Dieu, Oh mon dieu » C’était terrifiant. C’était fou et exceptionnel à la fois, je me suis sentit tellement petite à ce moment là. Et puis en Indonésie sur le iles de mentawai, j’ai vu tellement de vie marine, les coraux sont vivants là bas et. La couleur de l’eau est émeraude et d’un bleu crystal,c’est incroyable.

Tes spots préférés de surf?

Un de mes spots favoris est « Macaronis »  qui se trouve sur les îles de Mentawai, en Indonésie. Et bien sûre, un de mes endroits préférés reste à Hawai, ici , à la maison. Mais, il y a encore tellement de vagues que je n’ai pas surfé dans le monde.

Et l’Amérique centrale?

Es-ce que le Mexique compte? Si oui, alors Baja California. Le long de la côte est magnifique, il y a vraiment de très belle vague.

Si tu devais sauter dans un avion là tout de suite, où irais-tu ?

Mon instinct voudrait que j’aille à Bali mais j’y suis déjà allée. Alors, j’opterais probablement la Nouvelle- Zélande. Les vagues sont superbes, il y a des randonnées et  de magnifiques cascades d’eau. Donc, oui ce serait la NZ même si les vagues sont froides, ahha!

Que penses-tu de la pollution de plastique dans nos océans? Que recommanderais-tu pour sauver notre planète? r propre?

En tant que surfeuse « ///«   c’est incroyable de voir autant de plastique dans l’eau. Sur la page quand tu marches il y a tellement de plastique. Tu regardes ça en te disant , qu’es ce que l’a fait? Je pense qu’en tant que surfeur nous sommes la voix de l’influence du changement.  Et pour moi, être d’Hawai, ici tout est importé. Nous avons tellement de plastique. Nous devons être créatifs et astucieux pour ce que lo’n acheté.  Heureusement maintenant nous avons beaucoup plue d’options. Je pense que le meilleur moyen de montrer l’exemple est de vivre cette lifestyle et de choisir plus que les dollars. Comment consommer.  Nous devons être conscients pour savoir  ce que l’on lange et d’où vient la viande par exemple, et il y d’autres alternatives. Il est impossible de stopper la production de plastique et cela est  honnêtement vraiment triste. Je pense que nous jeune génération allons apporter du grand changement. Nous surfeurs avons un grand impact et certainement l’une des voix les plus lourdes/ conséquentes/  voix pour lutter contre

cette pollution et influencer les futurs générations. Nous devrions tous réutiliser les chose que nous utilisons.

Utilisez des verres, supportez le local, ayez votre propre jardin.

Je n’ai pas acheté de bouteille en plastique depuis 3 ans. J’essaye d’apposer mon propre ….., je vais sen vélo eu travail. Bon je voyage ça c’est un grosse machine de production de carbone cela ne va jamais s’arrêter.

Ici, à Hawai, nous donnons une très grande valeur à la nature. Nous vivons avec la nature. Je pense que beaucoup de personnes sont conscients de tous ça mais ils sont coincés par tous ces buildings alors qu’ici à Hawai la nature est tellement abondante que tu le ressens. Tu es forcé de vivre avec la nature.  Elle est vivante. Nous sommes entourés par la Mother Nature. Nous ne pouvons pas la contrôler en rien. Dans la culture hawaiienne c’est très beau comme il nous enseigne d’aimer les terres et d’en prendre soin, car elle nous aimera et prendra soin de nous en retour. C’est un principe de réciprocité. / des choses.  Tu peux voir et le sentir. Dans certains endroits du monde, les gens sont aveugles ou n’ont pas reçu l’éducation nécessaires pour protéger la nature. Et adopter un comportement en fonction de la pollution. Parfois, tu vas dans un pays et t’aperçois qu’il y a tellement de plastique et de poubelles  c’est de partout sur la route et les gens ne savent pas comment gérer avec ce problème. EN fait ils ne savent juste pas.

Fruit préféré?

  Oh, le lichee. Ce petit fruit tropical. C’est assurément un frianise de la nature.

Plutôt sucrée ou salée?

Euhh plutôt sucrée. Mais sucrée et salée sont la meilleure des combinaisons. Je pense que je sui plus sucrée car je suis tout le temps dans l’océan, donc je suis toujrosu salée. Donc après du sucré c’est parfait.

Ton endroit préféré sur l’île de Kauai?

Probablement, je dirais Hanalei Bay au petit matin lorsqu’il n’y a encore personne.

Tips pour garder ta beauté naturelle?

Sois toi même, bois beaucoup d’eau, fais du yoga et respire. Et je suis obséder avec spray de rose. Et en sortant de l’eau prends soin de ta peau et mettez l’huile de coco.

Un petit mot pour inspirer toutes le femmes à travers le monde?

Soyez-vous même. Poursuivez ce que vous aimez et le reste suivra.

XoXo from Hawaii // Tropical Bliss